Retour sur le ConnectIT

23 avril 2018

Le 10 avril dernier, les affamés de TI étaient conviés à l’événement ConnectIT à l’hôtel Hilton Québec. Organisée par Tech Data et Micro Logic, cette conférence mettait en lumière le quotidien d’un professionnel du milieu des TI, les défis qu’il rencontre et les solutions qu’il déploie. 10 personnes du département de services de Micro Logic ont présenté leur rôle au sein de l’entreprise et ont répondu aux interrogations des invités concernant leurs tâches et leur vision.

Vous n’avez pas pu y assister? Voici pour vous un résumé du contenu présenté lors de l’événement.

Le « mauvais signal Wi-Fi»

Avez-vous une idée sur le nombre de fois où l’on se présente chez un client pour la première fois et où l’on nous parle d’un « mauvais signal Wi-Fi »? Trop souvent!

En fait, revenons dans le temps : auparavant, une solution WLAN était une courtoisie, un « nice to have » en bon français. La stratégie de déploiement était donc assez simple :

  • Installer des APs dans les corridors pour maximiser la couverture.
  • « Booster » le signal au maximum.

Toutefois, ce n’est plus le cas. Désormais, plusieurs personnes possèdent au moins deux dispositifs (téléphone et tablette). Cette évolution nous impose donc une nouvelle réalité. Tout d’abord, cette réalité ne permet plus l’expression « mauvais signal Wi-Fi ». Ensuite, il ne s’agit plus d’un « nice to have » : il faut garantir un service de qualité (QoS).

Chez Micro Logic, nous vous accompagnons dans ce déploiement pour répondre à vos besoins, en plus de fournir une analyse (comment allez-vous utiliser ce service, quelles sont les applications ex. : téléphonie à travers le Wifi (VoWLAN), visioconférence, navigation Web/courriel, etc.) : l’objectif étant d’éviter les pertes de productivité et les frustrations inutiles créées par un mauvais signal, en toute sécurité.

Selon cette analyse, un « Site Survey » suivra pour optimiser le ratio #dispositifs/APs et #APs. Il ne faut pas tomber dans le piège d’ajouter un AP ici, un AP par là afin de colmater les zones mortes.  Autrement, on finit par souffrir de problèmes cauchemardesques. Pour éviter que cela se produise :

  • nous bâtissons une architecture selon les meilleures pratiques et implantons la solution;
  • nous testons et validons le fonctionnement;
  • nous offrons un support technique sur mesure.

Nous ne sommes donc plus en mode couverture, mais bien dans un modèle de capacité, qui impose une méthodologie de planification, de déploiement et d’implantation.

La réalité actuelle? Green WLAN. Certes, on souhaite déployer plus d’APs, mais on doit le faire de façon intelligente et responsable. Donc, si une zone manque de densité à un moment précis (ex. auditorium), grâce à une intégration avec une solution de localisation, le système met en arrêt de façon automatique les APs les moins sollicités.

Quelles sont les conséquences de cette nouvelle réalité sur la sécurité de mon SI? Comment dois-je me protéger contre un téléphone jailbroken ? Comment dois-je me protéger contre les IOT?

 IOT signifie qu’aujourd’hui, les dispositifs qui n’ont pas une carte NIC LAN/WLAN se comptent sur les doigts (l’automobile, le réfrigérateur, les capteurs/senseurs, la domotique, les caméras IP, les imprimantes, etc.). Ainsi, la surface d’attaque n’est plus seulement celle protégée uniquement avec mon NGFW, car on ne peut avoir confiance aveuglément en Internet.

À cause des IOT, on ne peut avoir une confiance totale en l’Intranet non plus, car il constitue une surface d’attaque provenant de l’interne, et ouvre la porte à une brèche de sécurité potentielle. Par exemple, si le « firmware» d’une caméra IP ou d’une imprimante a un bogue de « buffer overflow », il expose le parc à une attaque. Ou encore, un classique point d’entrée : le « rogue access point », qui expose votre réseau à une attaque de l’extérieur.

Pour vous protéger comme il se doit, voici l’astuce Micro Logic :

  • segmentez votre réseau;
  • segmenter votre réseau et
  • segmenter votre réseau!

Pour ce faire, il existe plusieurs approches (VLAN, RBAC, NGFW, Tunneling, VRF, etc.) que Micro Logic maîtrise.

Ensuite, pour aller plus loin, déployez un PKI externe ou interne selon les meilleures pratiques : en méconnaissance de celles-ci, informez-vous auprès de Micro Logic.

Finalement, déployez une solution NAC et implantez le modèle AAA (Auth, Aut, Audit).

Le Wifi en entreprise est nécessaire pour le bon déroulement de votre processus d’affaires, alors pourquoi prendre le risque de ne pas bien planifier son déploiement? Parlez à un expert Micro Logic pour une plus grande tranquillité d’esprit!

DÉCOUVREZ MICRO LOGIC
EN SON ET IMAGES

Voir la zone vidéo

DU SERVICE POUR CHAQUE
EXPERTISE, CHAQUE ENTREPRISE

Découvrez notre service technique

Mon besoin :

Fermer

Parler à un expert

  • Veuillez fournir les coordonnées suivantes :
  • (Vous pouvez cocher plusieurs choix)
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Téléchargez notre profil d'entreprise

Fermer

Téléchargez notre profil d'entreprise

  • Veuillez fournir les informations suivantes afin d'avoir accès au téléchargement :
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.